Retour à la page d'accueil de ST Clinic

Augmentation mammaire en Belgique : comment choisir le volume de poitrine idéal ?

Les femmes portent un regard très critique sur leurs seins, ces attributs de la féminité par excellence, lourds de symboles certes, mais parfois si menus dans la réalité. Face à ce complexe qui les hante, d’aucunes décident de s’en remettre à la plastie mammaire pour augmenter le volume de leur poitrine et nouer ou renouer avec le bien-être corporel. Mais comment choisir avec perspicacité le volume de ses nouveaux seins ? Réponses ici.

Augmentation mammaire en BelgiqueQuels paramètres le chirurgien esthétique prend-t-il en compte pour façonner une poitrine harmonieuse ?

Afin d’obtenir un volume de poitrine idéal dans le cadre d’une augmentation mammaire par prothèses, il est tout d’abord nécessaire de choisir la bonne prothèse mammaire, c’est-à-dire celle qui sera compatible avec les prédispositions anatomiques de la patiente.

Ensuite, à l’instar du couturier, le chirurgien esthétique prend une multitude de mesures afin de calculer le volume de poitrine qui permettra d’obtenir un rendu naturel et harmonieux avec le reste du corps. Ces mesures, ce sont par exemple la largeur du sein, la largeur du thorax, l’épaisseur du tissu mammaire, etc.

Différentes simulations s’ensuivent afin que la patiente puisse se rendre concrètement compte de la poitrine qu’elle désire avoir grâce à la mammoplastie :

Simulation 3D

La simulation 3D d’une augmentation mammaire offre une réelle plus-value pour la patiente. Le chirurgien plastique dispose d’un logiciel de reconstruction en trois dimensions, lequel va, à l’aide d’une caméra 3D, reconstruire une image tridimensionnelle du thorax de la patiente, et proposer différents résultats avec tel ou tel volume d’implant mammaire. Cette étape ne sert pas tant à choisir le bon volume d’implant, mais plutôt à offrir à la patiente un visuel global de son thorax avec la poitrine augmentée.

Elle permet, parallèlement aux recommandations professionnelles du chirurgien, de guider et d’assurer à la patiente que le volume désiré est bel et bien compatible et raisonnable par rapport à sa morphologie et à son anatomie. Rappelons en effet que la pose d’implants mammaires s’inscrit toujours dans un cadre sensé et médicalement adapté.

Test d’essayage de la poitrine

Le test d’essayage consiste à porter un soutien-gorge dans lequel on insère un volume d’implant croissant jusqu’à ce que celui-ci apporte entière satisfaction à la patiente. Ce test est la projection la plus réaliste qu’elle puisse avoir.

Lorsque la patiente s’est décidée sur un volume d’implant, le chirurgien esthétique va sélectionner l’implant dont le volume est le plus proche de celui désiré, et les dimensions les plus idéalement compatibles aux mesures anatomiques de la patiente.

Outre le volume de poitrine, la forme de l’implant mammaire est également cruciale pour un résultat concluant

Lorsque chirurgien et patiente ont convenu du volume convenable, l’heure est venue de choisir la forme d’implant à privilégier. Ces dames qui ont des seins déjà bien dessinés et un bonnet B peuvent par exemple opter pour un implant rond qui leur permettra d’arborer un joli décolleté galbé. La prothèse anatomique, elle, sera davantage conseillée aux patientes ayant peu de tissu mammaire. L’implant anatomique, de profil, épouse une forme de goutte d’eau au rendu très naturel.

Quels que soient le volume et la forme sur lesquels se porte le choix de la patiente, il est important de respecter l’harmonie globale de sa morphologie, et de prendre en considération ses prédispositions anatomiques. Un choix de volume déraisonnable sera non seulement inesthétique, mais aussi moins durable dans le temps.

Des renseignements complémentaires ou une consultation médicale pour une plastie mammaire à Tournai ?

Contactez la ST Clinic par téléphone, ou via notre formulaire en ligne, simple et rapide. Le Docteur Tourbach et toute son équipe se feront un plaisir de donner suite à vos demandes dans les meilleurs délais.