Retour à la page d'accueil de ST Clinic

Laser et peeling

laser-peelingPeelings et Laser CO2 fractionné

L’apparition des rides au niveau du visage fait partie des signes de vieillissement du visage. L’amélioration de la qualité de la peau, en traitant les rides qui s’y développent, est une demande fréquente de nos patients. Ce soucis ne date pas d’hier: à l’époque de la Rome Antique et de l’Egypte Ancienne, les femmes utilisaient déjà des applications d’acide de fruit sur leur peau pour en améliorer la qualité.

Les techniques de peeling ont énormément évolué. Il existe de nombreuses techniques de peeling utilisant des substances variées.

Les lasers CO2 fractionnés ont également permis d’encore améliorer l’efficacité des traitements de resurfaçage de la peau du visage. Les lasers médicaux représentent une nouvelle technologie de pointe dans le domaine de la chirurgie plastique. ST clinic à Tournai dispose d’une plate-forme de nouveaux lasers médicaux. 

Les peelings du visage

Les peelings chimiques ont pour but de rajeunir la surface de la peau du visage. Le peeling consiste à appliquer une solution spécifique sur la peau pour créer un gommage plus ou moins profond des couches superficielles de la peau. Ils traitent les rides plus ou moins profondes, ainsi que les taches pigmentaires. Il s’agit de traitements fréquemment utilisés depuis l’Antiquité. En fonction de la profondeur à laquelle le produit agit, on parle de peeling superficiel, moyen ou profond. La profondeur à laquelle l’agent actif pénètre et agit dépend du type de produit, de sa concentration, du nombre d’application sur la peau, du type de peau (fine ou épaisse), de la préparation cutanée avant le peeling.

Les peelings superficiels:

  • Principe des peelings superficiels:
    • les peelings superficiels permettent d’améliorer la texture cutanée. Ils ont un effet « coup d’éclat ». Ils stimulent le métabolisme naturel de la peau. « Faites faire du sport à votre peau » résume bien l’effet stimulant des peelings superficiels. Ceux-ci font travailler notre peau en stimulant son mécanisme de turnover naturel.
    • Les peelings superficiels ne traitent que les lésions superficielles de l’épiderme. Ils ne sont donc pas capables de traiter les rides cutanées marquées ou le relâchement cutané. Mais ils ont pour but d’atténuer les premiers signes du vieillissement cutané. Ils sont également intéressant dans la régularisation des peaux grasses, acnéiques.
    • Ils ont l’avantage d’être peu coûteux, de ne pas entraîner d’éviction sociale et d’être associés à peu de complications potentielles. Ces peelings peuvent théoriquement être réalisés toute l’année. Toutefois, la période idéale pour bénéficier des peelings superficiels s’étend de septembre à avril.
  • Préparation cutanée avant un peeling superficiel: 
    • il est important de préparer sa peau avant le peeling pour que le résultat soit optimal et uniforme. Ces crèmes de préparation sont à utiliser 2 à 4 semaines avant le 1er peeling. Elles contiennent diverses substances dont de l’acide glycolique à faible concentration et de la trétinoïne (dérivé de vitamine A). Cette crème doit être arrêtée 48h avant le peeling.
    • Il faut également veiller à protéger sa peau du soleil avant et après le peeling pour diminuer le risque d’hyperpigmentation (apparition de taches brunes).
    • en cas d’antécédent de bouton de fièvre, il est conseillé de prendre (2 jours avant le peeling) un médicament qui prévient l’éruption liée au virus Herpes.
  • Comment se déroule le traitement de peeling superficiel: 
    • L’agent actif le plus fréquemment utilisé pour les peeling superficiels est l’acide glycolique (« acide de fruit »). Le jour du peeling, la peau est d’abord nettoyée et dégraissée. Le principe actif est alors appliqué sur la peau jusqu’à obtenir une légère rougeur de la peau. Les peelings superficiels agissent par effet métabolique et caustique superficiels. Ils se limitent à une action au niveau de l’épiderme (couche superficielle de la peau). L’agent actif entraine une inflammation superficielle qui stimule la production de cytokines. Ces cytokines activent les fibroblastes qui produisent l’élastine et le collagène de type 1 et 4. L’augmentation de l’élastine et du collagène dans les tissus permet l’amélioration clinique de la peau. Pour obtenir un résultat optimal, il est recommandé de réaliser une série de +/- 4 peelings superficiels, espacés de 2 à 4 semaines.
  • Après le peeling superficiel: après le peeling superficiel, il est recommandé d’hydrater sa peau avec une crème adaptée et de protéger sa peau du soleil en utilisant une crème écran solaire. Dès que la sensation de tension cutanée a disparu, il est recommandé de réutiliser la crème de préparation cutanée jusqu’au prochain peeling. Les peelings superficiels n’entrainent en général aucune éviction sociale. Ils sont non-douloureux et permettent un retour immédiat à ses activités professionnelles. Les complications sont possibles (infection cutanée, rougeur prolongée, hyperpigmentation, dermatite acnéiforme), mais extrêmement rares. 

Les peelings moyens

  • Principe des peelings moyens:
    • Les peelings moyens ont pour but d’améliorer les ridules fines du visage et d’améliorer la texture cutanée.
    • L’agent actif le plus souvent utilisé est l’acide trichloracétique (TCA).
    • Les peelings moyens ont pour but d’entrainer une destruction de l’épiderme associée à une pénétration suffisante jusqu’à la couche du derme papillaire. Ce peeling est plus adapté pour les patient dont la peau est claire (Fitzpatrick type 1 à 3).
    • Le peeling moyen ne permet pas de traiter les rides profondes qui nécessiteront soit un peeling profond, soit un traitement par laser CO2 fractionné.
  • Préparation:
    • Il est important que la patient prépare sa peau avant un peeling moyen. La crème utilisée combine plusieurs substances dont l’acide glycolique et la trétinoïne. Cette préparation permettra une meilleure pénétration du principe actif lors du peeling et améliorera les capacités de cicatrisation de la peau après le peeling. Ce traitement préalable devra être stoppé 48h avant le peeling.
    • Il est également important d’éviter toute exposition solaire au moins 4 à 6 semaines avant le peeling pour réduire le risque d'hypo- ou hyperpigmentation.
  • Comment se déroule traitement de Peeling moyen:
    • le jour du peeling, la peau sera d’abord nettoyée et dégraissée.
    • Le principe actif (acide trichloracétique) sera appliqué sur les différentes zones du visage jusqu’à obtenir un « frosting » ou « freezing » (blanchissement particulier de la peau). Ce frosting témoigne que la couche du derme a été atteinte.
    • Durant le traitement, le patient ressent une sensation de chaleur et de léger picotement sur le visage. Une crème est ensuite appliquée sur le visage pour un meilleur confort.
  • Après le peeling moyen:
    • nos patients reçoivent 2 crèmes à appliquer à la maison durant les jours qui suivent le peeling.
    • La période après le peeling moyen est indolore.
    • Il faut s’attendre à ce que la peau pèle à partir du 2è jour et ce jusqu’au 5è jour postpeel. La peau sera rouge durant quelques jours.
    • Une éviction sociale de +/- 5 jours est donc conseillée pour les patients qui préfèrent ne pas exposer ces réactions cutanées.
    • Il faut éviter une exposition solaire durant au loins 6 semaines après le peeling.
    • Les résultats du peeling moyen ne seront visibles que 3 à 6 mois après le peeling. Les complications sont possibles (hyperpigmentation, infection, herpes,…) mais très rares.
  • Le peeling moyen est donc un traitement « juste-milieu » pour les patients qui désirent un résultat de tonification de la surface du visage sans inconfort majeur. Pour les patients qui présentent des rides profondes ou qui désirent un résultat plus marqué sur leurs rides, le laser CO2 fractionné peut être proposé.

Laser CO2 fractionné

Traitement des rides du visages par laser CO2 fractionné: photos avant-après:

Laser CO2

Principe du laser CO2 fractionné:

Un laser est une machine qui émet une source d’énergie avec une longueur d’onde bien précise. Cette source d’énergie produite par le laser va être absorbée par une cible qui lui correspond. La cible qui va absorber ce rayonnement dépend de la longueur d’onde du laser.

Les laser CO2 fractionnés entraînent une destruction sélective et limitée de tissus par photothermolyse. Ces laser envoient une énergie (longueur d’onde 10600nm) qui va être captée par les molécules d’eau de l’épiderme et du derme de la peau. Cette absorption spécifique d’énergie va entrainer une vaporisation des molécules d’eau et donc une destruction sélective du tissu à cet endroit. Ces lasers agissent de manière fractionnée car ils n'agissent que sur une partie (fraction) de la surface de la peau, en général 20%, en créant des micro-colonnes verticales à travers la peau. Les 80% restant de la peau ne sont pas abîmés et permettent une guérison plus rapide de la surface cutanée. Les lasers CO2 fractionnés entrainent donc des suites moins lourdes que les lasers CO2 non-fractionnés qui détruisaient les couches superficielles et moyennes de toute la surface du visage. 

Le laser CO2 va donc réaliser des petits pointillés dans la peau entraînant une rétraction cutanée qui est imméadiatement ressentie par la patiente. Les microcolonnes verticales ainsi créées dans la peau entrainent une stimulation des tissus par mécanisme inflammatoire: stimulation des fibroblastes à produire collagène et élastine, composants essentiels pour un rajeunissement cutané.

Ce traitement par laser CO2 fractionné est indiqué pour les patients dont la peau est relativement claire (Fitzpatrick 1 à 3) car les peaux claires présentent moins de risque d’hyperpigmentation postlaser. Les effets du traitement varient d’un patient à l’autre car ils dépendent de la réaction du corps au stimulus créé par le laser. Le résultat se marquera progressivement durant les 6 mois qui suivront le laser. 

Préparation avant un traitement par laser CO2 fractionné:

il est très important de préparer la peau du visage avant le laser CO2 fractionné. Nous recommandons une crème contenant de la trétinoïne et de l’hydroquinone, à appliquer +/- 3 semaines avant le laser CO2 fractionné. Il est également capital d’éviter toute exposition solaire au moins 6 semaines avant le traitement laser. Une prévention contre les infections à virus herpes est commencée 2 jours avant le traitement laser.

Comment se déroule une séance de laser CO2 fractionné:

Le jour du traitement par laser CO2 fractionné, il est demandé au patient de se présenter à la clinique sans maquillage. Le traitement par laser CO2 entraine une sensation inconfortable et douloureuse. Pour atténuer les douleurs du traitement, une crème anesthésiante est appliquée 30 minutes avant le traitement laser. De plus, des injections d’anesthésique local sont réalisées pour augmenter l’effet anti-douleur. Le traitement dure environ 45 minutes. Il peut entraîner de légers saignements superficiels qui témoignent que la couche du derme papillaire a été atteinte.

Après le traitement par laser CO2 fractionné:

Après le traitement, un programme à base de crèmes hydratantes et cicatrisantes est à suivre jusqu’à cicatrisation de la peau. Le processus de cicatrisation est associé à un gonflement du visage durant les premiers jours qui suivent le traitement laser. Des croutes vont apparaitre au 3è jour postlaser et vont tomber progressivement. Il est important de ne pas gratter les croutes durant ce stade de cicatrisation. Quand les croutes seront tombées, la peau sera cicatrisée. Elle restera encore rouge durant plusieurs semaines (6 à 12 semaines). Cette rougeur pourra toutefois être camouflée par du maquillage légèrement teinté. Il est important d’éviter toute exposition solaire sur les zones traitées pendant au moins 6 semaines après le traitement laser. Les complications potentielles sont les suivantes: érythème prolongé (disparait en général spontanément après 3 mois), Hyper ou hypopigmentation, infection, cicatrisation hypertrophique.

En résumé, le laser CO2 fractionné permet d’obtenir des résultats souvent impressionnants. Il s’agit d’un traitement efficace qui entraine une éviction sociale de +/- 10 jours. Il est à conseillé aux patients qui désirent des effets d’amélioration nette de leurs rides et qui sont prêts à supporter les inconvénients associés au laser CO2 fractionné.