Retour à la page d'accueil de ST Clinic

Les injections de Botox comme antiride : est-ce fait pour moi ?

Les injections de Botox sont désormais monnaie courante. Il s’agit du premier traitement médical esthétique non-invasif pratiqué aux États-Unis et sans doute aussi en Belgique. Malgré une reconnaissance du progrès par le corps médical, cette technique antiride pose chaque jour question. À partir de quel âge peut-on y penser ? En ai-je vraiment besoin ?

Le Botox comme traitement médical antiride connaît un réel succès

 

Les techniques d’injections de Botox - ou toxine botulinique - conviennent aux patient(e)s désirant corriger des rides du visage par une action effective non-chirurgicale. Le Botox s’applique pour les rides du haut du visage, parfois aussi pour une commissure tombante de la bouche et, plus rarement, le cou. Si le lifting du visage et lipofilling sont encore d’actualité, les injections de Botox et acide hyaluronique restent les traitements phares des rides. Faire appel à un spécialiste en Chirurgie Plastique, Esthétique et Reconstructrice assure au patient une prise en charge sérieuse.

Cet engouement autour du Botox nait des raisons suivantes :

  • C’est une procédure non-chirurgicale, peu douloureuse, dont les effets sont quasi-immédiats. Le patient(e) peut retourner immédiatement à ses activités professionnelles.
  • Très peu d’effets secondaires. Bleus, boursouflure, maux de tête sont envisageables mais éphémères. Aussi, quand le Botox ne fait plus d’effet (après trois à six mois), les rides ne se sont pas aggravées (pas plus profondes) par rapport à leur état initial.
  • D’autres effets bénéfiques. Le Botox est à l’origine recommandé pour un traitement des contractions non contrôlées de la paupière supérieure. Il diminue également les migraines dans certains cas.
  • Effet positif sur l’humeur. Le Botox aide à améliorer l’image de soi ainsi qu’à diminuer le sentiment de déprime.
  • Injections de prévention. Outre une diminution des rides, le Botox permet également de prévenir celles-ci.
    En effet, grâce aux injections, les rides ne s’aggravent pas dans le temps.

L’injection de Botox pour atténuer les rides du visage est-elle risquée ?

Le Botox ne provoque aucune dépendance physique. Si le patient continue ces injections, c’est parce qu’il est satisfait et que, mieux dans sa peau, il voit son estime de soi augmenter. Bien sur, le médecin tient là un rôle d’encadrement pour éviter toute dérive ou exagération. Chaque injection est systématiquement précédée d’une consultation pour évaluer si l’indication est bonne. Les seules contre-indications pour le Botox concernent les personnes qui souffrent d’une maladie neuromusculaire, ce qui est très rare, ou encore dans le cas d’une hypersensibilité connue à la neurotoxine botulinique A ou à la sérum-albumine. Aussi, le Botox est à éviter lors de la grossesse et de la période d’allaitement. Aucune préparation particulière n’est nécessaire mais il est recommandé de ne prendre aucun médicament anticoagulant avant l’intervention.

À partir de quel âge et jusque quand, le Botox est-il possible pour mon visage?

De manière générale, les patients les plus jeunes ont une trentaine d’année. Avant cet âge, le Botox n’est pas nécessaire sauf pour des cas particuliers comme une ride du lion (ride verticale entre les sourcils) très prononcée et gênante par exemple. En ce qui concerne une éventuelle limite d’âge : pour pouvoir encore bénéficier du Botox, il faut avoir des rides dynamiques, encore dues à la contraction musculaire. En effet, à partir d’un certain âge (cela varie selon les patients), certaines rides sont incrustées dans la peau. Ce sont des rides statiques. Lorsque le muscle se relâche, les rides persistent. Elles sont ancrées dans la peau et le Botox est alors insuffisant.

Le Botox demande indispensablement l’intervention d’un médecin qualifié

Nous vous invitons à contacter la ST Clinic. Le Docteur Tourbach vous y reçoit en français, néerlandais, anglais ou allemand. Du simple conseil à la demande d’intervention, le Docteur Tourbach est à votre écoute concernant les injections de toxine botulinique et acide hyaluronique. Le Botox étant bien une technique non invasive permettent de traiter les rides du visage. La toxine botulinique relâche les muscles responsables de la formation des rides. L’acide hyaluronique comble le creux de la ride.