Retour à la page d'accueil de ST Clinic

Atténuer les rides du visage grâce aux injections : la toxine botulique et l’acide hyaluronique

Le showbiz nous renvoie une image faussée des injections de toxine botulinique et d’acide hyaluronique destinées à traiter les rides du visage. Les excès démontrés ne correspondent en rien au travail quotidien des chirurgiens plasticiens en clinique esthétique à Tournai.

Ces deux méthodes sont en réalité peu invasives et procurent un résultat naturel, pourvu que l’on sélectionne un produit de qualité, dans la quantité nécessaire. Voyons dans Injections de Botox et d'acide hyaluronique pour traiter les rides du visage à Tournaiquels cas l’une ou l’autre technique d’injection sera privilégiée.

Les injections de toxine botulinique (appelées aussi Botox ®)

La toxine botulinique - ou botulique – est un traitement médical utilisé à l’origine pour traiter les contractions musculaires, de la paupière notamment. Cette application ophtalmologique a provoqué fin des années 80 une observation révolutionnaire : en plus de détendre les muscles, la toxine botulinique diminue considérablement les rides.

Traitement des rides grâce aux injections botuliniques

Rebaptisée Botox®, la toxine fait son apparition en tant qu’antiride dans les cliniques esthétiques. Le chirurgien sélectionne un nombre d’unité par injection selon plusieurs critères :

  • La zone à traiter: la ride du lion (ligne verticale entre les sourcils), les rides horizontales du front et les pattes d’oie (bord latéral de l’œil) ;
  • L’anatomie du patient(e): les muscles plus forts ont une force de contraction plus importante, entraînant dans leurs mouvements la peau. Ce sont les cas qui nécessitent plus de doses pour un visage rajeuni.

Il n’y a pas de lien direct entre l’âge du patient(e) et le nombre de doses nécessaires d’injections botuliniques pour obtenir un résultat naturel, sans effet figé.

Après chaque injection, le chirurgien plastique répertorie dans un schéma personnel au patient la quantité injectée et l’endroit traité spécifiquement. Le traitement est adapté à la séance suivante selon le résultat obtenu.

L’acide hyaluronique, l’autre solution anti-âge

Contrairement à la toxine botulinique que l’on privilégie pour le haut du visage, l’acide hyaluronique convient pour quasi toutes les zones faciales. Ce dernier traitement antiride s’applique tant sur :

  • Les sillons nasogéniens (du bord du nez jusqu’à la commissure des lèvres) ;
  • Les pommettes
  • Les lèvres (les ridules verticales en bord de lèvre)
  • Les pattes d’oie et le front

Pour le traitement du front, l’injection de toxine botulinique est en général suffisante pour dissiper les rides frontales. Si les rides sont profondes et ancrées dans la peau depuis de nombreuses années, des injections d’acide hyaluronique peuvent compléter et améliorer l’effet rajeunissant de la toxine botulinique.

Contre-indications et effets des injections à long terme

Les chirurgiens bénéficient de suffisamment de recul pour estimer l’absence d’effets à long terme des injections botuliniques. Aucune accumulation toxique n’est à craindre pour l’organisme.

Contre-indications aux injections antirides

Aucune véritable contre-indication n’est déterminée dans le traitement des rides par injections.

  • Le Botox ® s’épuise dans la zone traitée et doit être renouvelé pour conserver l’effet rajeunissant sur le visage. Les patients souffrant d’une maladie neuromusculaire ne peuvent recevoir de toxine botulinique, de même que le traitement sera évité sur les femmes enceintes.
  • L’acide hyaluronique est naturellement résorbé dans l’organisme. Le chirurgien peut dissuader un patient(e) de procéder à des injections d’acide hyaluronique si la zone du visage concernée présente déjà un beau volume.

Durée d’efficacité d’une injection antiride

L’intervalle entre deux injections varie selon la zone traitée et le traitement privilégié :

  • La toxine botulinique agit entre 4 et 6 mois. Le renouvellement à intervalles réguliers diminue la fréquence, jusqu’à ne nécessiter que deux séances par an ;
  • L’acide hyaluronique agit entre 1 et 2 ans. Les pommettes sont des zones plus denses, où l’acide hyaluronique va se dissoudre moins vite, par exemple.

Vous souhaitez bénéficier des bienfaits de méthodes antirides pour un résultat naturel et sans risques ?

Contactez la ST Clinic à Tournai. Le chirurgien plastique Docteur Tourbach vous reçoit pour un complément d’informations sur les injections antirides et une première consultation. Avec vous, il déterminera quelle solution anti-âge sera la plus adaptée pour un rajeunissement doux de votre visage.